Κωνσταντίνος Ηροδότου Constantin Irodotou
K.H. (GR)
C.I. (FR)
C.I. (FR)

Constantin Irodotou est chercheur postdoctoral et membre élu du Conseil Scientifique du Laboratoire de Logiques Contemporaines de la Philosophie (LLCP EA 4008) de l’Université Paris 8 Vincennes-à-Saint-Denis.

Il est docteur en Philosophie de l’Université Paris 8. Il est titulaire d’une maîtrise d’Histoire (Université d’Athènes), d’un DEA de Philosophie (Paris 8), ainsi que d’une maîtrise et d’un DEA de Psychanalyse (Paris 8). Il a été boursier de la Fondation " Propondis ".

L’histoire du désir, de la sexualité et du corps, ainsi que les récits utopiques, au carrefour du XVIIIe et du XIXe siècle, se trouvent au cœur de son terrain de recherche.  
 

Constantin Irodotou est responsable du projet international « Diamantes Coray, De morborum haereditariorum existentia, natura, prophylaxi et cura » (Université Paris 8, Université d’Athènes, Université de Nîmes), qui est financé par John S. Latsis Public Benefit Foundation (2012-2014) et Nikos et Lydia Trichas Foundation for Education and European Culture (2014-2015)

 
Il est sécretaire adjoint de l'Association à but non lucratif " Patras meeting point ".

 

Publications (sélection)

Des utopies sadiennes, Paris, L'Harmattan, 2015#

Constantin Irodotou (dir.),
Mélanges offerts à René Schérer, Paris, L'Harmattan, 2015.

René Schérer et Constantin Irodotou (dir.), Le Réveil d’Epiménide, édition établie par Stéphane Cosson et  Anne Pichard, Fontfroide Le Haut, Fata Morgana, 2014.

Constantin Irodotou (dir.), « Marquis de Sade, Les inconvénients de la pitié », édition établie par Stéphane Cosson et Anne Pichard, Inter-textes, vol. 15, Thessalonique, Université Aristote, 2013, pp. 123-149.

Constantin Irodotou, « Coray et le mince indice » (en grec), Inter-textes, , vol. 9, Thessalonique, Université Aristote, 2009, pp. 247-266 (Prix Kaftatzogleio de l'Université d'Athènes).

 

 



 

 

Communication
toposkh@gmail.com











sitebuilder powered by www.pointer.gr
K.H. (GR)C.I. (FR)